Conducteur convivial

  • Il porte un regard critique et constructif sur sa propre conduite
    (et uniquement la sienne !)
  • Il reconnaît ses limites, sa fatigue…
  • Il voit positivement le perfectionnement de sa conduite
  • Il se recycle régulièrement auprès de professionnels enseignants de la route
Conducteur archaique
  • Il se voit comme «LE bon conducteur»
  • Il surestime ses capacités, son énergie
  • Il dédaigne la formation, le recyclage, les stages de conduite